Présentation du buzz F-list

Le 12 février 2007, un blogueur français, Xavier, a lancé le buzz viral de la F-list, une chaîne de liens vers des blogs francophones favoris qui a circulé en s'étoffant de blog en blog (sur le modèle de la Z-list anglophone lancée par Mack Collier le 12 décembre 2006).

Ces listes (185 recensées, soit un total de presque 20 000 liens vers plus de 1700 blogs différents) ont ensuite été compilées et normalisées, et j'en ai fait une analyse sur mon blog (post 1, 2, 3), dont voici un petit résumé.

La trace de citation

L'image ci-dessous représente les citations de blogs apparus plusieurs fois dans les F-lists. Chaque ligne correspond donc à une F-list (les lignes sont triées chronologiquement, la plus ancienne se trouvant en haut), chaque colonne correspond à un blog cité, et un pixel est noir si la F-list correspondant à son numéro de ligne cite le blog correspondant à son numéro de colonne.

Les blogs cités ont été ordonnés par popularité décroissante, c'est à dire de telle sorte que la colonne correspondant au blog apparu le plus souvent dans les F-listes se trouve le plus à gauche.

Trace de citation des blogs dans la F-list
On remarque plusieurs paliers qui correspondent à certains participants de la F-list assez influents pour que les blogs qu'ils ajoutent à leur liste soient repris par les nombreux autres participants qui réutilisent leur F-liste. L'identification de ces blogs influents est facilitée par l'arbre de diffusion présenté ci-dessous.

L'arbre de diffusion

L'arbre de diffusion de la F-list a été reconstitué de manière semi-automatique, en commençant par compiler le graphe d'inclusion des listes, en considérant sa réduction transitive, et en corrigeant manuellement certaines aberrations (le rendre acyclique notamment).

Glisser la souris sur les noeuds pour voir dans la barre d'état à quelle F-liste ils correspondent :
Le noeud bleu est celui qui a le plus de fils, la chaîne rouge est la plus longue (l'arbre est de hauteur 17). Les noeuds blancs correspondent aux blogs déjà cités dans la F-list qu'ils ont reprise (ceux-là ont souvent découvert le buzz dans leur liste de rétroliens), il y en a environ 51%.

Si vous voulez mener d'autres analyses, vous trouverez quelques fichiers utiles ici (DicoUrl.txt est un dictionnaire de tous les liens cités rangés alphabétiquement, le premier ayant le numéro 0, ce qui permet de représenter l'ensemble des F-lists par une liste de listes d'entiers, FlistsCompressees.csv, chaque ligne de ce fichier correspondant à un participant, précisé dans TableauParticipants.csv, les indices de ces F-lists, de 1 à 185, sont réutilisés dans le fichier ListeAdjacence.txt qui donne pour chaque F-list celle dont elle provient).



Retour à ma page web, mon blog...